Critères d’admissibilité

  • être inscrit ou inscrite dans un programme collégial ou universitaire en journalisme ou en communication et obtenir son diplôme entre 1er septembre 2021 et le 31 mai 2023;
  • être âgé ou âgée entre 18 et 35 ans inclusivement au 31 décembre de l’année de remise du prix;
  • ne pas exercer professionnellement le journalisme ou travailler dans le domaine des communications (relationniste, attaché de presse, etc.). Est considérée comme une professionnelle une personne qui tire la majorité de ses revenus du journalisme ou des communications;
  • avoir la citoyenneté canadienne ou la résidence permanente;
  • ne pas avoir déjà remporté le prix Lizette-Gervais;
  • soumettre un seul reportage par année d’éligibilité.

IMPORTANT: Si le reportage est produit par un groupe, toutes les personnes faisant partie de l’équipe doivent être indiquées sur le formulaire de candidature. En cas de victoire, la bourse — et les honneurs! — pourront être partagés entre les membres du groupe, si c’est à leur convenance. Mais une seule personne, désignée par l’équipe, se verra cependant attribuer un stage. Cette même personne devra avoir assuré la narration du reportage, s’il y a lieu.

5 réponses
  1. Alexis Aubin
    Alexis Aubin dit :

    Bonjour,

    Je suis intéressé par le concours. Je ne sais cependant pas si je suis admissible en raison de cette clause:

    être inscrit dans un programme collégial ou universitaire en journalisme ou en communication et obtenir son diplôme entre 1er septembre 2018 et le 31 mai 2020;

    Ne doit-elle pas être mise à jour, 1er septembre 2019 au 31 mai 2021?

    Merci de la clarification,

    Alexis Aubin

  2. Philippe Bédard-Gagnon
    Philippe Bédard-Gagnon dit :

    Bonjour,

    Je suis un jeune journaliste et un ancien du Délit, le journal étudiant francophone de l’université McGill depuis 1977. Plusieurs de mes amis du Délit ont exprimé un intérêt pour se présenter à la bourse, mais ils ne semblent pas pouvoir le faire en raison du critère exigeant d’être inscrit dans un programme de journalisme… Pourtant, certain des plus grands journalistes québécois n’étaient-ils pas issus de fillières totalement différentes?

    McGill ne compte pas de programme de journalisme en tant que tel, mais l’une des missions du Délit, qui publie une édition de 12 pages chaque semaine, est de contribuer à former la relève journalistique francophone au Québec. Plusieurs de ses éditeurs, quoiqu’ils ne suivent pas de programme en journalisme, ont ien l’intention de tenter leur chance dans le métier. D’ailleurs, plusieurs anciens des dernières années, comme moi par exemple, se sont frayés un chemin vers le « vrai » journalisme grâce au Délit.

    Sachant tout cela, les éditeurs du Délit devraient-il être éligibles comme leur collègues de l’UQAM et de Concordia?

    Je vous remercie de votre considération,

    Rafael Miró

  3. Line Pagé
    Line Pagé dit :

    Bonjour Rafael, vous soulevez un point intéressant. Nous allons en discuter à notre prochain conseil d’administration en mars et prendrons une décision le cas échéant.

  4. Laurie
    Laurie dit :

    Bonjour,
    je suis intéressée par le concours, mais je ne sais pas si je satisfais les critères d’admissibilité :
    j’ai complété un programme de communications au cegep à l’hiver 2021. En ce moment, j’étudie à l’université dans une des branches des communications : le théâtre.

    Est-ce que je pourrais soumettre ma candidature?

    Je vous remercie beaucoup

    Laurie

Laisser un commentaire

Rejoindre la discussion?
N’hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.